Cap-Haïtien || Fin de la troisième journée de mobilisation lancée par Jean-Charles Moïse

SOCIÉTÉ

Par Rose-Val LOUIS

Des partisans et sympathisants de Pitit Dessalines ont foulé, encore une fois, le macadam, ce jeudi premier septembre 2022, dans la ville de Cap-Haïtien.

Sous les auspices du leader de Pitit Dessalines, l’ancien sénateur Jean-Charles Moïse, cette manifestation a mobilisé des milliers de partisans et sympathisants de Pitit Dessalines, dans la deuxième ville du pays, en ce premier jour de septembre.

La population a défilé, à travers plusieurs rues de la ville du Cap-Haïtien, pour exprimer son ras-le-bol face au gouvernement en place, qui ne fait rien pour soulager la souffrance de la population haïtienne devant l’insécurité grandissante, la cherté de la vie ainsi que la rareté d’essence qui paralyse toutes les sphères d’activité.

L’ex sénateur Jean Charles continue à dénoncer les propriétaires des banques commerciales qui font leur profit au détriment de la masse en fixant à leur guise le taux de change.

Face à ces mouvements de prostetation qui se font remarquer un peu partout à travers le pays, que faut-il attendre de positif du côté des autorités compétentes, en considérant leur laxisme vis-à-vis des anciennes mobilisations populaires?

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.