Sud-est-Société: 25 novembre, journée internationale contre la violence faite aux femmes, une date importante pour « Fanm Deside » dans le Sud’Est d’Haïti

SOCIÉTÉ

Par Rose-Val LOUIS

En marge de la crise pluridimensionnelle que traverse le pays, l’organisation féministe « Fanm Deside » célèbre la journée internationale de la lutte contre la violence faite aux femmes et aux filles, ce jeudi 25 novembre 2021, en ses locaux, sis à Lamandou, Jacmel.

L’occasion a été pour Marie-Ange NOËL, coordonatrice de ladite organisation, de dresser un tableau sombre de la situation socio-politique du pays en dénonçant la hausse du taux de criminalité, le laxisme des autorités et l’impunité des fauteurs de trouble.

En outre, Mme Noël condamne les pratiques de violence qui mettent en péril la vie des femmes et des filles, en particulier celles qui sont incarcérées. Elle critique amèrement la déportation des personnes dont les femmes enceintes aux États-Unis et en République Dominicaine vers Haïti en dehors des normes et sans respect de leurs droits garantis par la convention internationale des droits humains.

Pour rehausser l’éclat de cette journée, 16 jours d’activisme, allant du jeudi 25 novembre 2021 au vendredi 10 décembre 202, sont prévus.

Ces 16 jours d’activisme sont organisés en termes de prévention sur la question de la violence subie par les femmes et filles, a poursuivi la coordonatrice.

L’objectif poursuivi est de sensibiliser les gens pour qu’ils prennent conscience et œuvrent à la construction d’une société sans violence.

En ce jeudi 25 novembre 2021, date de lancement des activités, une journée porte ouverte s’est tenue avec possibilité de visionner un long métrage ayant pour titre:  » Trois Feuilles ». Le long métrage met en évidence un tas de violences dont sont victimes de nombreuses femmes et filles, selon Ludgine DAUPHIN, responsable de communication  » Fanm Deside ». Ce dernier a été revisionné le dimanche 28 novembre 2021, en la salle de conférence de la Mairie de Jacmel, aux fins d’exhorter les garçons à combattre et à réduire le nombre de cas de violences orchestrées sur les femmes et filles.

Toujours dans le cadre de ces activités, une causerie axée sur l’approche socio-juridique et culturelle est prévue avec la sociologue Emmanuela PAUL. Une série d’émissions spéciales à l’espace action féministe, seront animées par Maître Rameau Colin et Maître Stanela Jean Pierre sur les antennes de la Radio Télé Sudestar, chaque jeudi, à partir de 5 heures de l’après-midi.

Pour clôturer les activités, un programme d’éducation et de sensibilisation ayant pour thème :  » Ann angaje n nan lit pou derasinen vyolans kap fèt sou fanm ak Tifi, conçu par Fanm Deside, touchera trois communes : Jacmel, Cayes-Jacmel et Marigot.

Pour la mise en œuvre de ce programme, Jean Jean Roosevelt, artiste national et international, auteur de Jenerasyon 2000, apportera sa contribution.

L’Artiste travaillera d’un commun accord avec « Fanm Deside » pour la réussite du programme.

Pour rappel, dans le cadre du service pris en charge contre la violence faite aux femmes et filles, l’organisation  » Fanm Deside » a repertorié de janvier à novembre 2021, 542 personnes victimes dont 436 femmes, 74 mineurs et 32 garçons, a confié l’accompagnatrice Kettelie BELIZAIRE.

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.