Haïti-Culture: Grande première Édition de Soirée Film de Femme à Jacmel, une réussite pour la Voix des Femmes…

PASSEPORT MAGAZINE

Par Wilbert ALEXIS

L’événement tant attendu a finalement vu le jour ! Ce samedi 20 Novembre 2021, à 14 heures, la Voix des Femmes a procédé au lancement officiel de la première édition de Soirée Film de Femme, dans les locaux de l’Alliance Française de Jacmel (AFJ), autour de la thématique : « La place des femmes dans l’industrie cinématographique», en présence des écolières issues d’Evelina Lévy et du Lycée Célie Lamour de Jacmel, et à 19 heures pour le grand public jacmélien.

En cette occasion, quatre films ont été visualisés par l’assistance dont Mommy’s Magic, 3 fèy, Portrait des gradués à Ciné Institute de Jacmel et Pain quotidien. Chacun à son tour raconte une histoire saillante dans laquelle les femmes subissent des violences conjugales et des fillettes qui sont violées par leurs pères et ont peur de rendre publiques ces formes de violences qui rongent encore la société haïtienne.

A la suite de la projection de ces films, les écolières ont posé des questions en vue d’assimiler le maximum de messages possibles qui leur sont parvenus dans chaque synopsis des réalisatrices où la question de la violence faite à l’égard des femmes est toujours prise en compte.

La voix des Femmes, une organisation ayant à sa tête des femmes cinéastes, évoluant depuis quatre ans en Haïti et qui a des représentantes en terre étrangère, a toujours allumé les projecteurs sur les femmes Haïtiennes méprisées et victimes de toutes sortes de violences et qui continuent d’être exclues de la scène, en dépit des compétences intellectuelles et professionnelles de la grande majorité de ces femmes.

Interrogée sur l’objectif de la Soirée Film de Femme, Stéphanie JEANTY, cinéaste, peintre, directrice de production de la Voix des Femmes, a expliqué que cette initiative vise à mettre en valeur la production des femmes cinéastes au niveau de l’industrie cinématographique qui est vraiment négligée par plus d’un.

« Parvenir à la réussite de cette activité dans la cité de Michelet DIVERS n’a pas été du tout facile, compte tenu de la crise multisectorielle que traverse Haïti pour la concrétisation de cette 1ère Edition », a-t-elle poursuivi.

Selon Stéphanie JEANTY, la voix s’intéresse aux femmes de toutes les couches vives de la nation et accueillent à bras ouverts celles qui travaillent dans l’industrie cinématographique afin de projeter une nouvelle image des femmes peu importe le secteur dans lequel elles évoluent.

Aussi, faut-il souligner que Mayerline BREVIL et Justin Félicienne JUSTIN sont les représentantes de la Voix des Femmes dans le Sud-Est d’Haïti.

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.