Sud-Est-Société: Plan International Haïti lance son projet de renforcement de capacité de résilience des filles et femmes en situation d’urgence dans le Sud-est

SOCIÉTÉ

Par Wilbert ALEXIS

Ce vendredi 15 octobre 2021, Plan International Haïti/ Sud-Est a procédé au lancement officiel d’un projet visant à renforcer la capacité de résilience des filles et femmes en situation d’urgence, à l’auberge Sous le Manguier, Breman .

Plusieurs citoyens, membres de la Direction de la Protection Civile (DPC), leaders communautaires et CASEC’s ont pris part au lancement de ce projet qui s’étend sur 8 sections communales, telles que: Bas Cap Rouge, Gaillard, Ravine Normande, Pichon, Mapou, Boucan Guillaume, Savanne du Bois et Fond Jean Noël.

Au cours de 4 mois, ce projet sera exécuté dans les sections communales précitées et cinq d’entre elles seront choisies de concert avec la DPC afin de mettre sur pied un plan d’urgence familiale en fonction des besoins de chaque zone.

Renel Jerome, coordinateur de ce projet, a fait savoir qu’un forum binational sera organisé entre Haïti et la République Dominicaine afin de déterminer les mesures à prendre afin de lutter contre des catastrophes naturelles en tenant compte des mêmes difficultés rencontrées.

Quelques-uns des résultats escomptés de ce projet

Campagne sur la gestion des risques et désastres ;

Campagne sur la protection des enfants en situation d’urgence ;

10 Comités Locaux de Protection Civile seront renforcés sur la protection et encadrés par la DPC;

Plan d’urgence familiale pour 300 familles;

Formation sur les gestes qui sauvent au profit de 300 jeunes filles;

Le renforcement du système de protection des filles et femmes en période de catastrophes naturelles est pris en compte par ce projet en raison de la fragilité de ces dernières qui sont, souventes fois, victimes des actes sexuels.

Participant à ce lancement, Derally Roger, membre du CASEC de Savanne du Bois, 5e section communale de la commune de Marigot, se dit réjoui de ce projet qui va, en quelque sorte, aider les jeunes filles et femmes de sa communauté à meubler davantage leur esprit en matière de protection, de renforcement et de résilience aux catastrophes naturelles.

Selon lui, la confiance déjà placée en Plan International Haïti/ Sud-Est va faciliter la pleine exécution de ce projet ô combien important pour la section communale qu’il dirige.

Par rapport à des crises sévères auxquelles fait face la section communale de Savanne du Bois, le membre du CASEC Derally Roger, espère de la part de Plan International Haïti Sud-Est des projets plus durables capables de pallier les problèmes environnementaux et le système d’irrigation qui sont criants dans la zone.

À noter que, ce projet est financé par Global Club à hauteur de 9 millions de gourdes. Les différents partenaires sont la Direction de la Protection Civile (DPC), Leaders communautaires, des organisations de la société civile et des CASEC’s.

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.