Sud-Est-Médias: Concours de textes et de reportages sur les Droits Humains, grande première à Jacmel par l’AJRIS

SOCIÉTÉ

Par Wilbert ALEXIS

Dans le cadre de la première édition du concours de textes et de reportages sur les Droits Humains organisé par l’Association des Journalistes Reporters d’Images du Sud-Est (AJRIS), des primes et des cadeaux ont été décernés aux neuf (9) lauréats dont trois (3) de chaque catégorie de ce concours pour fêter les 17 bougies de l’AJRIS.

Pour la catégorie d’écoliers, les lauréats sont Jean Mendelson LOUIS, Rose Berlie Ysnat et Sophia MONDESTIN. Pour la catégorie d’étudiants, Roberto F. D’Aout, Ralph Gédéon et Simon Kendy. Pour la dernière catégorie, baptisée catégorie de journalistes, Sashanka Thomas, Bedouet Jeanis et Denise Davide LEJUSTAL.

Jean Mendelson LOUIS, originaire de La Vallée de Jacmel, est sacré lauréat des lauréats pour son texte très émouvant et mettant un accent pointu sur la question du respect des Droits Humains, sans faire acceptation de personnes, tout en proposant ce qui devrait être fait par l’État pour que de bons traitements soient réellement accordés aux femmes et filles d’Haïti, notamment celles de la métropole du Sud-Est. Son texte a été également défendu avec des argumentations édifiantes par-devant les membres du jury, composant des professionnels du Droit.

La cérémonie de remise de prix a été déroulée, aux locaux de Habitation Breman, dans la matinée du jeudi 29 avril 2021, autour du thème : « Le respect des Droits Humains est un combat quotidien, ceux de la femme et de la fille, une responsabilité citoyenne », en présence de plusieurs représentants de Plan International Haïti, Nadia LAFLEUR, représentante de Fanm Deside, Me Samuel FRANÇOIS, Directeur Départemental de l’Office de la Protection du Citoyen (OPC/Sud-Est), de Jacob Jim Pierre, Directeur Général de la Mairie de Jacmel, Madame Adeline DOUGÉ FRANÇOIS, substitut commissaire à la Cour d’Appel de Port-au-Prince, entre autres des parents, amis, des citoyens venant de Jacmel et de La Vallée de Jacmel.

Participant à la cérémonie de remise de prix, Lourdie CÉSAR, Mairesse adjointe de la commune de Jacmel a promis aux lauréats de la catégorie de textes la parution de leurs textes dans des éditions afin de faire parvenir le message à un public plus large sur les décisions qui devraient être prises par l’État en faveur de ses citoyens pour que ces derniers soient sensibilisés de jour en jour, et même à travers les radios dans des émissions spéciales, basées sur la promotion des Droits Humains.

Pour sa part, Nadia LAFLEUR représentante de Fanm Deside en a profité pour faire valoir les Droits Humains, en tançant que le respect des Droits Humains surpasse le sexe, la race, l’âge et la religion.

Nadia LAFLEUR, dans un texte lu sous forme de slam, peint un tableau triste où les femmes et les filles sont victimes de toutes sortes de violences soit au foyer, soit dans des activités liées à l’exercice de leur fonction en tant que professionnelles.

Ezéchiel LOUIS-CHARLES, coordonnateur de l’AJRIS, a applaudi la réalisation de ce concours qui met en valeur les droits des femmes et filles victimes de violation des Droits Humains, un peu partout à travers le pays. Les lauréats des trois catégories de la première édition devraient être nommés Ambassadeurs des Droits Humains dans le département du Sud-Est, sollicite-t-il auprès de l’OPC/Sud-Est, Fanm Deside et Plan International Haïti.

Ezéchiel LOUIS-CHARLES encourage toutefois les lauréats à ne pas cesser de faire la promotion des Droits Humains même après le concours. Car le respect des Droits Humains joue un rôle fondamental dans le développement de toute société humaine dite démocratique où les femmes et les filles ont accès à l’école, au travail et aux loisirs pour permettre aux femmes et filles de jouir pleinement de leurs droits en tant qu’êtres humains.

Le Coordonnateur de l’AJRIS a par ailleurs remercié et félicité les membres de ladite association et les membres du jury d’avoir apporté leur plein soutien à la réalisation du concours, en dépit des obstacles rencontrés en chemin. 

Aussi faut-il souligner que la catégorie d’écoliers est grandement remportée par la commune de La Vallée de Jacmel. 

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.